graph graph graph graph graph graph
la compagnie graph
graph graph
actualité graph les spectacles graph graph
graph graph graph
les projets graph graph
graph graph graph
graph graph
recherche
graph graph
graph graph graph
graph graph

Distribution :

chorégraphie
Patricia GUANNEL
Patrick SERVIUS

regard extérieur
Hélène Guiridlian

danseurs
Patricia GUANNEL
Sunhyé HUR
Miguel NOSIBOR
Patrick SERVIUS

musique
Nasser SOLTANI

lumières
Erwan COLLET

costumes
Le Rêve de la Soie / Nina Langhammer

photographe
Patrick SERVIUS

attachée de production
Tatiana PUCHEU-BAYLE

graph
 
Miroir des passages
graph
mirroir des passages

Extrait vidéo | Dossier de presse
graph
Miroir des passages est une pièce chorégraphique pour quatre danseurs qui parle de l’image, du regard, de l’individualité révélée dans la relation à l’autre, avec ce qu’elle comporte de frottements, d’attirance, de reconnaissance, de craquelures, de sensualité, de complémentarité, de complicité, de rejet, de révélation de soi… L’autre, miroir de soi, soi, miroir de l’autre, jeu d’images renvoyées, passages de l’une à l’autre, des uns aux autres. Sorte de voyage initiatique à travers la rencontre d’alter ego à la découverte de soi. Exploration de ce lien sensible qui relie les êtres entre eux, lie les uns et les autres à un passé au singulier collectif. Les différentes facettes de la personnalité de chacun entrent en scène en fonction des partenaires de jeu et s’éclairent au rythme de l’interaction.
Le musicien crée des espaces sonores aux consonances authentiques, colorés par l’utilisation d’instruments acoustiques : flûtes, violoncelle, accordéon, saxophone, percussions. La qualité synthétique des arrangements donne toute sa dimension contemporaine à cette musique du monde. Les corps tissent des liens qui se nouent, se dénouent, s’entrecroisent au fil de ces toiles musicales évoquant un ailleurs, rappel à d’autres continents ou d’autres temps.
En contrepoint de la partition dansée, des portraits cadrés au plus près semblent poser sur la scène un regard distancié tout en mettant en lumière une zone d’ombre propre à chacun, à chaque histoire. Mimiques, regard donné, assené, regard rendu, échangé, regard à corps perdu… ensemble de regards vivant dans l’échange, qui, fixés par la pellicule prennent une autre dimension.
La projection d’images ouvre d’autres espaces imaginaires, oniriques, d’où vont déferler le refoulé, l’inconscient collectif, les archaïsmes. L’œil, miroir de l’âme, où tout un peuple transparaît.
Histoire(s) intime(s), ténue(s), dévoilée(s) par le regard de l’autre, offerte(s) au regard du public.
Que serait – on sans le regard de l’autre ?

Miroir des passages est produit par la Cie Le rêve de la soie ;

en coproduction avec l’Espace Culturel l’Astronef / Marseille ; l’association culturelle du théâtre de l’Olivier / Istres ; le ballet Preljocaj, Centre Chorégraphique National de la région PACA, de la Ville d’Aix en Provence et du département des Bouches-du-Rhône – dans le cadre de l’accueil studio réalisé avec l’aide du Ministère de la Culture / DRAC PACA ;

avec le soutien de la Ville de Marseille, du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Conseil Général des Bouches-du-Rhône , des Hivernales, Centre de Développement Chorégraphique Avignon PACA ; du Centre Culturel Marcel Pagnol / Fos sur Mer

remerciements au Festival de Marseille ; à Danse à Aix, pour son accueil studio ; au Merlan, scène nationale ; au Studio/Kelemenis ; à la compagnie La Liseuse, au Théâtre de Cuisine et à Tempestant (Friche la Belle de Mai / Marseille).



 
 
 
 
graph

 

graph graph
 
graph
graph graph
graph graph graph

 

 

Actualité | La compagnie | Les pièces au répertoire | Les projets | Contact | Crédits

graph graph graph
graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph graph